Chers collègues,
 
Si vous souhaitez recevoir le Power point de la soirée Orthoptie-orthophonie: Quels Liens, envoyez-nous un message sur syndicat.somm.54@gmail.com
 

 
Ce soir 13 avril à 20H30: On se retrouve!
 
 
Le SOMM organise une soirée-zoom avec Frédérique Serra et Eugénie Jolivet, orthoptistes.
 
Elles nous présenteront leur métier et les liens professionnels qui se tissent entre nos prises en charge!
 
Quelques bases théoriques, explication de l’incidence de la vision sur la lecture, oculomotricité et fluence, réponses à toutes vos questions!

Cher-es collègues,

 

Après une mobilisation acharnée des orthophonistes élu-es de la FNO et des syndicats locaux mais aussi des membres des URPS, nous avons le grand plaisir et soulagement de vous annoncer que les orthophonistes sont enfin sur la liste nationale des professions prioritaires pour la garde d’enfants à l’école ou en centre de loisirs, pendant ce troisième confinement.

Nous remercions les orthophonistes cadres syndicaux mais aussi les autres professions de santé qui se sont mobilisés pour obtenir l’évolution de cette liste tant attendue.

Nous nous réjouissons de cette décision tardive même si notre incompréhension demeure totale concernant la logique qui sous-tend les choix faits ; nous regrettons notamment vivement que toutes les professions de santé conventionnées ne soient pas concernées par cette actualisation.

Vous trouverez ici le texte officiel : https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/actualites-du-ministere/article/covid-19-liste-des-professionnels-indispensables-a-la-gestion-de-l-epidemie


 

Cher(e) collègue, 

Le dépouillement pour les élections URPS vient de prendre fin.

Le taux de participation national est de 29,95%.

Près de 30% de participation, avec une seule liste, pour nos premières élections, c’est une vraie victoire !

Le pourcentage de vote pour la FNO s’élève à 97,18%. Quelle réussite !

Un immense bravo à toutes les équipes régionales, pour cette très belle campagne URPS ! Vos efforts ont payé et nous aurons l’honneur, pour les 5 années à venir, de représenter les orthophonistes en exercice libéral dans toute la France. 

Félicitations à tous nos élu·e·s et réélu·e·s ! 

 

Ce sont bientôt les élections URPS!
 
L’URPS C’est quoi? On vote pour qui?
 
Toutes les réponses ici:
 
ou ici:
 

 
Chers collègues,
 
Mercredi 6 mai, Mme Regad (interne 5ème année) et Mme Krommenaker (infirmière hygiéniste) au service d’Hygiène et d’Analyses Environnementales (SHAE) du CHU de Nancy ont répondu aux questions sur les mesures sanitaires à mettre en place pour une reprise de l’activité libérale.
 
 
Vous trouverez la visio conférence à télécharger ici:
 
 
et le document écrit ici:
 

 
Bientôt la reprise!!
superortho

 

Courrier destiné à l’ARS du 1er mai 2020:

 
Madame la directrice de l’Agence Régionale de Santé du Grand-Est,
 

Actuellement, pour les orthophonistes, seuls les soins d’urgence sont éligibles à une dotation en masques. C’est par un travail fastidieux de secrétariat réalisé par notre URPS que les professionnels y ont accès. Ceux-ci ne sont même pas dotés des mêmes quantités selon les départements, ni des mêmes facilités d’accès (parfois 160km à parcourir pour retirer 6 masques chirurgicaux…).

Un fonctionnement bien coûteux et peu efficace au regard du système Distrimasques en place… Depuis plusieurs semaines, vous interdisez aux orthophonistes d’y entrer parce que, nous dites-vous, il y a des tensions d’approvisionnement !

Il y a quelques jours, nous vous faisions remarquer que vous cautionniez la vente de masques chirurgicaux par la région, en la relayant sur le site de l’ARS Grand-Est. Pire encore, vous faites la promotion de cette vente à grande échelle et vous refusez des masques aux soignants.

Et nous apprenons que la grande distribution est autorisée à vendre des masques chirurgicaux, les magasins auraient même des stocks pharaoniques !

Tout le monde ne rencontre donc pas les mêmes difficultés d’approvisionnement visiblement…

Nous, les orthophonistes, sommes révoltés de voir que vous vous cachez à la fois derrière des difficultés d’approvisionnement que d’autres savent surmonter, et d’autre part derrière une doctrine nationale qui ne correspond absolument pas à l’état sanitaire de notre région.

Sachez Madame, que plusieurs ARS ( l’ARS d’Occitanie et de la Réunion notamment), dont la situation sanitaire n’est absolument pas aussi préoccupante que la nôtre, ont fait le choix de passer outre la doctrine nationale pour protéger leurs soignants orthophonistes et leurs patients.

Le 11 mai, les cabinets d’orthophonie ouvrent massivement. Y a-t-il une réflexion de la dotation en EPI pour les orthophonistes en Grand-Est ? Anticipez-vous ces besoins ?

Nous attendons une réponse adaptée à cette situation déplorable et adressons par ailleurs ce courrier à M.Rottner, président de la région Grand Est et à la presse nationale et régionale.

Avec nos salutations,

Pour le Syndicat Régional des Orthophonistes de Lorraine

Camille ANTOINE

Cosignataires: Le Syndicat des Orthophonistes de CHampagne-Ardenne (SOCHA), le Syndicat Régional des Orthophonistes d’Alsace (SROAL)

 

Chers adhérents,
 
en cette période un peu particulière nous allons relayer au maximum les informations que nous pouvons obtenir par rapport aux consignes de confinement, et aux possibilités d’indemnisations que nous aurons.
 
Nous vous souhaitons bon courage pour l’organisation professionnelle et personnelle que nous devons mettre en place.
 
Toutes les manifestations prévues sont évidemment annulées, celle du 28 mars (journée de l’orthophonie) notamment.
 
N’hésitez pas à nous sollicitez si vous rencontrez des soucis.
 
Le bureau du SOMM

Carpimko : suspension des prélèvements
de cotisations entre le 15 mars et le 30 avril

Information officielle de la Carpimko.

Actualités : Afin de tenir compte de l’impact économique de l’épidémie de coronavirus, la Carpimko se mobilise pour accompagner les auxiliaires médicaux.

Les prélèvements de cotisations sont suspendus entre le 15 mars et le 30 avril, quelle que soit la périodicité de paiement retenue, si vous réglez vos cotisations par prélèvement automatique. Les montants de ces échéances seront reportés sur les mois de novembre et décembre 2020.

En fonction de l’évolution de la situation, cette mesure sera susceptible d’être renouvelée pour les échéances du mois de mai 2020.

Aucune pénalité ou majoration de retard ne sera appliquée.

Vos droits au Régime Invalidité et Décès sont maintenus.

Si vous réglez vos cotisations hors prélèvement automatique, vous pouvez ne pas tenir compte de la demande d’acompte due au 31 mars.

Ces dispositions s’appliquent sans condition et sans démarche de votre part. Pour nous aider à répondre aux autres demandes urgentes, nous vous remercions de ne pas contacter la Carpimko.


Réunion retraites

Le 20 février, à l’initiative du Syndicat Régional des Orthophonistes de Lorraine, Anne Dehêtre, Présidente de la FNO, et Séverine Cavagnac, Secrétaire Générale, sont venues à Nancy nous présenter l’avancement des négociations sur la réforme des retraites et répondre aux questions des orthophonistes sur ce sujet éminemment complexe et épineux (et qui l’était déjà avant que se profile la réforme)

 

Chers collègues,

 
Anne Dehêtre, présidente de la FNO, et Séverine Cavagnac-Wurtz, secrétaire générale de la FNO pourront vous présenter le projet de réformes des retraites et répondre à vos questions
 
le Jeudi 20 février à 19h30
à la Brasserie Excelsior à Nancy
 
Venez nombreux!
 
Cette soirée est ouverte à tous.
RETRAITES 20 fevrier
 

Un bébé, un livre
Retour sur l’action des 14 et 15 novembre dernier
 
2019-11 1 bébé 1 livre
 

« Un bébé un livre » est une opération de prévention primaire, impulsée par le syndicat des orthophonistes d’Alsace, puis relayée par la FNO au niveau national, une fois par an, en novembre.

Le but est de rencontrer les mamans dès la naissance de leur enfant pour leur parler du langage, de l’établissement des premiers liens et de l’intérêt d’utiliser le livre comme support des premiers échanges langagiers. Un livre leur est offert comme souvenir de cette rencontre. La plaquette « objectif langage » leur est également présentée et remise.

Durant cet échange, nous expliquons que le langage ne vient pas tout seul et qu’on peut aider l’enfant à l’acquérir. En restant très près de la réalité, nous évoquons le lien affectif, les interactions, l’écoute, l’attention…

Avec précautions, nous diffusons un message de prévention à l’égard des écrans de toutes sortes. La télévision parfois allumée en permanence et qui parasite l’écoute de l’enfant, retarde sa compréhension des bruits environnants, et l’apparition de son langage. Les portables, les tablettes qui nuisent à la communication entre parents et enfants, entre enfants d’une même fratrie..

Les dangers de la surexposition aux écrans sont maintenant connus des jeunes parents ; certains en ont déjà parlé avant la naissance de leur enfant, ont pris des résolutions sages mais avouent gentiment que pour eux-mêmes, « ce sera dur ». Il y a une évolution certaine dans ce domaine, heureusement.

Les mamans ont parfois des questions sur notre métier, elles-mêmes ont pu bénéficier d’orthophonie dans leur jeunesse. Nous répondons avec plaisir à leurs questions, nous sommes dans un moment si agréable. Le bébé est là pour faire le lien. Parler de lui, s’extasier, anticiper sur les progrès qu’il fera en grandissant, parler à la fierté maternelle, féliciter.

Les livres choisis pour la qualité de leur impression, la beauté de leurs dessins, leur intérêt pour un tout-petit, et offerts généreusement par le SOMM, sont reçus avec plaisir et on sent qu’il seront prétexte à des moments de plaisir partagé.

Nous étions donc 3 orthophonistes et 5 étudiantes de 5ème année à la Maternité Régionale le jeudi 14 novembre, et le lendemain vendredi 15, à Majorelle, 5 orthophonistes et 5 étudiantes de deuxième année. En tout, nous avons vu 62 bébés et leurs parents, et offert autant de livres.

Les étudiantes de dernière année sont pour la plupart stagiaires en prévention à la Maternité ; celles de deuxième année ont créé au sein de l’AFON, une association qui met la prévention au sein de ses actions. Nous avons accepté avec plaisir leur participation et elles ont été très enthousiastes.

Voici quelques retours qu’elles ont eu la gentillesse de rédiger :

«  À l’école d’orthophonie, nous apprenons de nombreux savoirs théoriques sur le développement du langage chez l’enfant. Cependant, être au contact des parents aujourd’hui m’a permis d’assister à des témoignages concrets. »

« Cette action était très intéressante pour des étudiantes de 2èmeannée comme nous. En effet, tous les éléments expliqués aux parents ont été vus en cours mais sous un aspect très théorique. Or, ce matin nous avons pu participer à l’application concrète de ses mesures de prévention, tout en acquérant de nouvelles connaissances. »

« Nous avons pu rencontrer huit mamans, dont cinq étaient accompagnées de leur conjoint, et autant de bébés. Qu’elles soient fatiguées ou plus en forme, que nous soyons attendues ou pas, toutes nous ont très bien accueillies. Les échanges étaient très spontanés, ces jeunes parents y ont trouvé l’occasion de poser de nombreuses questions sur le développement du langage principalement, mais aussi sur l’apprentissage d’une deuxième langue, l’intérêt de la musique et des chansons, sur le parler doux, sur l’intérêt des signes dans les échanges avec les tout petits, enfin,  sur  l’exposition aux écrans. Nous avons passé en moyenne une vingtaine de minutes par chambre, et trouvé un réel intérêt de la part des familles sur ces questions, qu’elles aient ou non une première expérience de parentalité. »

« C’était finalement la première fois que nous partagions un moment avec des orthophonistes diplômées depuis le début de notre formation. Cette expérience fut donc très formatrice. Nous avons également vécu des réels moments de partage, avec les parents et leur nouveau-né. Merci beaucoup pour ce très bon moment, que nous ne risquons pas d’oublier ! J’espère vraiment que l’opération pourra être reconduite avec les étudiants de notre centre de formation, avant de pouvoir nous-mêmes participer, d’ici quelques années, en tant qu’orthophonistes diplômées ! »

(Le livret « à quoi on joue ? », créé par les orthophonistes de l’association OP 17, en accès libre, est imprimé par Majorelle, et nous pouvons donc l’offrir ; si vous ne le connaissez pas encore, allez sur le site et vous serez enthousiasmés ; il remet le jeu au cœur de la vie de l’enfant et aide les parents à jouer avec lui, tout simplement.)

Isabelle Deck


Affiche 1
Le SOMM organise une rencontre autour de la prise en charge orthophonique des patients transgenres, animée par le Dr Feigerlova, praticien hospitalier en service d’endocrinologie.Elle aura lieu le lundi 9 décembre. Le lieu vous sera communiqué ultérieurement.Merci de vous pré-inscire par mail : syndicat.somm.54@gmail.comA très bientôt.Le SOMM
 


Bonjour à tous,

Le SOMM vous souhaite une belle rentrée!
 
Nous mettons dans les fichiers un document sur la formation continue: modalités générales ainsi que le fonctionnement et l’offre SOLFormation (organisme rattaché à l’échelon régional de la FNO, le SROLorraine).
 
N’oubliez pas de vous inscrire à la formation -presque offerte- du SOMM
 
Bilan des troubles dysphagiques chez les patients atteints d’un cancer des voies aérodigestives supérieures
Vendredi 4 Octobre à l’Hôtel Ariane
 
 
Nous reviendrons vite vers vous pour vous donner des nouvelles des négociations concernant le projet de loi sur les retraites, qui nous préoccupe tous!
 
A bientôt!

Bonjour à tous,
 
Le SOMM vous convie à sa rituelle auberge espagnole de fin d’année!
Nous vous attendons le jeudi 4 juillet à partir de 19H30
 
au Mama Betty
 
 
(Venez les mains dans les poches, avec la bonne humeur!)
 
Merci de nous prévenir par mail de votre présence!

 

FORMULAIRE APPEL A FILMS A TELECHARGER

afficheFORMULAIRE APPEL A FILMS A TELECHARGER